Rouler à vélo en toute sécurité : les équipements obligatoires et conseillés

vélo

Rouler à vélo en toute sécurité : les équipements obligatoires et conseillés

Le vélo est aujourd’hui un moyen de mobilité urbaine très développé qui permet de se déplacer sans polluer et de faire du sport en même temps. Que vous soyez débutants ou experts, il est indispensable d’avoir un équipement adapté pour pouvoir pédaler en toute sécurité. Malgré le fait que vous ne rouliez pas sur un engin à moteur vous devez quand même connaître un minimum le code de la route puisque vous roulez avec d’autres usagers sur celle-ci.

Les équipements obligatoires

Afin de circuler sans danger, plusieurs équipements sont obligatoires : le port du casque pour les enfants de moins de 12 ans (qu’ils soient passagers ou conducteurs), un gilet de haute visibilité, des dispositifs d’éclairage et de signalisation, et un signal d’avertissement sonore.

Vélos
  • Le port du casque est obligatoire pour les enfants de moins de 12 ans depuis 2017. Le port du casque permet de limiter les blessures graves au visage et à la tête lors d’une chute du parent ou de l’enfant. Environ 80% des accidents mortels à vélo sont liés à des traumatismes crâniens, le casque diminue le risque de blessure grave au visage et à la tête d’environ 70%. De plus, porter un casque permet de diminuer de manière significative le risque de perte de connaissance quand vous roulez à plus de 10 km/h. Nous passons de 98% dans le cas d’une personne ne portant pas de casque à 0,1% pour une personne portant un casque.
  • Porter un gilet jaune fluo de haute visibilité avec des bandes réfléchissantes est obligatoire lorsque vous circulez la nuit, par mauvais temps et hors agglomération. Le tissu jaune fluo de ce gilet vous permet d’être bien visible à la lumière du jour, alors que les bandes réfléchissantes vont être particulièrement visibles la nuit, grâce à l’éclairage des phares.
  • Pour rouler la nuit comme le jour lorsque la visibilité est insuffisante, votre vélo doit être équipé d’un catadioptre blanc ou jaune à l’avant, d’un rouge à l’arrière, un dispositif réfléchissant sur chacune de vos pédales, et un catadioptre orange sur chaque roue.  Un cycliste mal éclairé n’est pas visible par jour de mauvais temps ou la nuit, cela va nuire à sa sécurité et à celle des autres usagers.
  • Loin d’être un accessoire secondaire, le signal d’avertissement sonore (sonnette) fait parti des équipements obligatoires à vélo. Votre avertisseur doit être constitué d’un timbre ou d’un grelot et doit pouvoir être entendu à au moins 50 mètres de distance.

Les équipements conseillés non-obligatoires

groupe vélo
  • Le port du casque est obligatoire pour les enfants, mais il est fortement recommandé pour tous les cyclistes, débutants ou experts. Comme dit précédemment, les accidents à vélo sont souvent des traumatismes crâniens, le casque permet de réduire le taux de mortalité lié à ces accidents. Aujourd’hui, vous avez l’opportunité de trouver des casques pour chaque type d’activités que vous allez faire à vélo. Les modèles de casques sont aussi plus variés.
  • Vous pouvez opter pour un rétroviseur qui permet de vérifier ce qui arrive de l’arrière (souvent source du danger). De plus, il vous évitera de toujours vous retourner.
  • L’écarteur de danger est réputé pour être dissuasif puisque celui-ci va obliger les automobilistes à respecter une certaine distance de sécurité avec vous. Il est recommandé pour les enfants et les débutants. De plus, la nuit il permet de vous voir puisque le manche est terminé par un réflecteur rouge sur le côté arrière et blanc sur le côté avant. Il se fixe à l’arrière du vélo ou à votre porte-bagage.
  • Avoir un panier ou un porte-bagage peut servir, ça vous évitera d’accrocher vos sacs à votre guidon. Accrocher vos sacs de cette manière est un moyen de vous déséquilibrer lorsque vous roulez ou êtes à l’arrêt. Le porte-bagage permet de transporter des charges plus lourdes.
  • Pensez aussi à avoir une pompe sur votre vélo ou dans votre sac, on ne sait jamais que vos pneus ne soient pas assez gonflés.
vélo police

N’oubliez pas que lorsque vous êtes cycliste, vous êtes tout autant soumis au code la route. Il est interdit de circuler sur les voies de bus, ou les trottoirs (sauf pour les enfants de moins de 8 ans). Vous avez l’obligation de vous arrêter aux feux et aux stops. Ne pas respecter ne vous fera pas perdre de points, mais vous êtes susceptibles de recevoir des amendes.

Digitsole
No Comments

Post a Comment

Comment
Name
Email
Website